Tioté Cheick : Papiss Cissé fait encore des confidences…

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

L’ex-capitaine des Lions de la Teranga, Papiss Demba Cissé, qui était très lié à l’ex-international milieu défensif ivoirien, Cheick Ismaël Tioté qu’il continue de pleurer, a mis en lumière la foi du défunt.

L’attaquant sénégalais Papiss Demba Cissé qui a évolué pendant plusieurs années (2012-2016) à Newcastle United, aux côtés de l’ex-milieu ivoirien Cheick Ismaël Tioté, connait la foi du défunt. « Cheick était pieux. C’était un musulman convaincu qui s’évertuait toujours à se rapprocher de son créateur et à respecter ses recommandations. Je me disais toujours que ce gars était meilleur que moi. Il était à plus de 200% engagé dans la pratique de la religion musulmane et ce n’était pas évident pour un jeune de son âge évoluant dans le milieu du football professionnel. Et il le faisait sans tricher », a raconté Papiss Cissé, dans une vidéo qui fait référence à un entretien accordé par l’ex-capitaine des Lions de la Teranga à l’Observateur.

Puis de révéler comment Cheick Tioté mettait la pression sur lui pour qu’ils prient ensemble aux heures de prières : « A chaque heure de prière, c’est lui qui me mettait la pression pour qu’on prie ensemble (…). Il était d’une piété ».

Et de rappeler ce que l’ex-milieu ivoirien, lui a récemment dit lorsqu’ils se sont vus en Chine : « Il y a à peine un mois, quand on s’est vu ici en Chine il m’a dit frère : ‘’Alhamd lilah’’ : rendons grâce à Dieu. Tout ce que nous avons, c’est par la grâce de Dieu et nous ne devons jamais oublier de lui rendre grâce ».

Pour conclure, Papiss Cissé a dit : « On s’est ensuite lancé dans des souvenirs de bons moments passés ensemble et tout. Je ne pouvais pas réaliser que c’était la dernière fois qu’on se voyait. Quand je suis retourné à Pékin, il y a deux semaines, on n’a pas pu se revoir parce qu’il avait une séance d’entrainement et moi, je devais prendre le train ».