Shan’l : elle se fait arrêter dans un bar d’homosexuel

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Shan'l

La chanteuse Gabonaise Shan’l a passé 2 nuits derrière les barreaux le week-end dernier.

Selon les médias Gabonais, Shan’l a vécu un très mauvais week-end.Dans un bar Gabonais fréquenté par la communauté homosexuelle du pays, la chanteuse a été arrêtée par la Police.

Les faits se sont déroulés dans le 1er arrondissement de Libreville à l’occasion d’un contrôle de routine effectué par les agents du procureur le samedi 16 février dernier, dans plusieurs boîtes de nuit de Libreville.

Tout a dégénéré lorsque les policiers ont demandé les pièces de l'interprète du morceau TCHIZAMBENGUE dans la discothèque Sun Rise.

«Je dis bien que l’autorité là, vous êtes des conneries ! C’est moi qui vous dis ça. Il y a les vrais wé, il y a des problèmes dans le pays, c’est La Kinda qu’on vient arrêter. Parce que quoi, elle boit ?», a retorqué Shan’L au procureur de la République et agents  qui l’accompagnaient.

«Vous êtes des rigolos ! Vous allez me libérer dans quelques heures. Je serai à Mbolo demain !», a-t-elle lâché en guise d’affront. «Vous voulez 1000 francs ? Et vous me brutalisez ? Ah, mais beaucoup vont chercher le travail demain hein», a-t-elle poursuivi.

Face aux injures et refus d'obtempérer de cette dernière, les policiers l'ont alors fait monter à l’arrière de leur véhicule direction le commissariat.

Shan’l a donc été placée en garde à vue 2 nuits durant.

PLUS: