Samuel Eto'o : le Camerounais risque 10 ans de prison pour fraude

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

L’attaquant Camerounais Samuel Eto’o risque 10 ans de prison pour fraude fiscale.

Il faut dire que le parquet espagnol n’a pas été tendre avec le joueur. Soupçonné de fraude fiscale, Samuel Eto’o est visé par au total dix ans de prison et le paiement de 18 millions d'euros d'amendes.

Dans les réquisitions du procureur consultées par l’AFP, le parquet espagnol est certain que Samuel Eto’o, joueur du Fc Barcelone jusqu’en 2009, a mis en place un montage de sociétés pour éviter de déclarer une partie des revenus tirés de ses droits à l'image à partir de 2006.
Une fraude représentant un manque à gagner de quelque 3,9 millions d'euros pour le fisc.

« Le footballeur a simulé que ces droits avaient été cédés à deux sociétés domiciliées respectivement en Hongrie et en Espagne, dans le but de réduire son impôt de manière frauduleuse », affirme le parquet à un juge de Barcelone, en charge de l'enquête. 

Pour la justice espagnole, le Camerounais doit être condamné au remboursement au fisc du montant de la fraude présumée (3,9 millions), majoré des intérêts et d'amendes représentant 14,3 millions d'euros au total. Le parquet requiert en outre une peine d'un an et demi de prison pour la fraude présumée de l'année 2006, et de trois ans pour chacune des trois années suivantes, jusqu'en 2009, soit dix ans et demi en tout.