Prix Marc-Vivien Foé : L’Ivoirien Jean Michael Seri vainqueur !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Auteur d’une brillante saison dans l’entre jeu de l’OGC Nice, 3e du championnat de Ligue 1, l’Ivoirien Jean Michael Seri s’est vu décerner le Prix Marc Vivien Foé, remis par RFI et France 24 au meilleur joueur africain évoluant en France. 

Rarement le choix du meilleur joueur africain de Ligue 1 n’aura semblé aussi évident qu’à l’heure de clore cette saison 2016-17. Brillant avec l’OGC Nice, l’Ivoirien Jean Michaël Seri a logiquement été désigné lauréat du prix remis, chaque année, par RFI et France 24. Il vient récompenser une magnifique saison pour le milieu de terrain de 25 ans, qui a grandement œuvré au succès de son club au plan national. Avec 255 points, il devance très largement l’Algérien de Montpellier Ryad Boudebouz (126 pts) et l’attaquant camerounais du FC Lorient Benjamin Moukandjo (97 pts).

Cette distinction pour Seri marque également le retour de la Côte d’Ivoire au premier plan en L1. Depuis le doublé de Gervinho, sacré en 2010 et en 2011, les Ivoiriens avaient dû se contenter des accessits dans la course au Prix Marc-Vivien Foé, qui récompense depuis 2009 le meilleur joueur africain de Ligue 1. Serge Aurier (PSG) et Max-Alain Gradel (Saint-Étienne) avaient échoué à la deuxième place lors des éditions 2014 et 2015.

Du haut de son mètre 68 pour 65 kilos, « Mika » s’inscrit parfaitement dans cette tradition des « milieux de poche » qui ont fait si longtemps défaut à la Ligue 1. Sous le maillot du Gym, devant la défense en numéro 6 ou plus avancé en 8, le natif de Grand-Béréby a régalé la L1 et confirmé les belles choses entrevues déjà lors de sa première saison parmi l’élite, en 2015-16.

Bilan, dix passes décisives et six buts, un CV qui lui ouvre désormais les portes des plus grands clubs d’Europe. Le PSG, le Barça, Dortmund, l’OM et tout un éventail de clubs anglais…