Meilleur joueur africain 2015 : la caf a abandonné 13 voix

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

La polémique enfle.

Effectivement sur les 56 associations membres de la Confédération africaine de football, 13 ne figurent pas sur la liste finale des votes pour la désignation du meilleur joueur africain de l’année À la lecture du tableau récapitulatif présenté par la Confédération Africaine de Football (CAF), l’on note que seuls 43 pays affiliés sur 54 ont pris part au vote.

Les votes de l’Angola, du Benin, de la Centrafrique, des Comores, de l’Ethiopie, de la Réunion, du Sao Tomé et Principe, du Seychelles, de l’Erythrée, du Soudan du Sud, du Kenya ne figurent pas dans le tableau retraçant les points et rangs des nominés du ballon d’or africain 2015.

Une absence qui prête aux rumeurs de trafic du scrutin.

Sont-ils toujours membres de la Confédération Africaine de Football ? Pourquoi ces pays ont-ils été omis ? 

Où sont passés le vote de onze pays ?

A cette question la Caf apporte une réponse on ne peut plus claire.

Contactée par la rédaction d’Afrik-Foot, l’institution se défend et explique. "Nous fixons un délai limite pour les votes en veillant à avoir au bout un minimum de 40 fédérations qui votent", a notamment indiqué Junior Binyam, directeur des médias de la CAF, avant de déplorer : "Les fédérations ne figurant pas dans cette liste n’ont pas envoyé tout simplement leurs bulletins de vote dans les délais impartis malgré plusieurs relances."

Comprenons donc  en ces termes que pour cette édition 2015, 43 des 56 fédérations membres de la CAF ont fait parvenir leurs bulletins à temps, 13 restant donc sur le carreau en raison des retards ou n’ayant tout simplement pas voté.