Foot : Un international ivoirien traduit son ex club en justice

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

C’est assurément le désamour entre l’international Ivoirien, Sery Jean Michael et son ex-club Français l’OGC Nice.

Entre le milieu de terrain ivoirien et son ancien club, Nice, le torchon brûle. L’ancien passeur du club Niçois a décidé de porter plainte contre son ex-club en France pour « escroquerie ».

Selon les avocats du milieu ivoirien, le club s'est livré à une « manipulation » de sa valeur sur le marché pour le priver d'une partie de son intéressement sur son transfert à Fulham à l'été 2018. Une version rejetée par le club de Nice. 

La pomme de discorde entre l’actuel joueur de Galatasaray et le club français, est notamment liée au transfert du milieu ivoirien vers le club anglais de Fulham.

Pour les avocats, la « manipulation » aurait consisté à surévaluer la valeur de Maxime Le Marchand, le défenseur de Nice transféré à la même date vers le même club, et à sous-évaluer celle de Seri.

Lors du bail en effet, le milieu relayeur disposait d’un intéressement sur son départ. Une somme qui serait évaluée à 700.000 euros par ses avocats. La ligne de défense du joueur a donc décidé de porter plainte contre le club Rouge et Noir pour « escroquerie», comme formulé dans un communiqué rendu public. Les avocats de Seri estiment que le joueur est victime jusque-là de machination, car sa valeur réelle serait estimée à 18 millions d’euros.