Foot : Cheick Comara frappe à la porte des Eléphants

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

C’est le mercredi 29 mai que Kamara Ibrahim le sélectionneur Ivoirien, va dévoiler les 23 Éléphants qui vont disputer la CAN 2019. Si en attaque ou encore dans l’entre jeu au milieu de terrain, l’on est presque situé sur la nomenclature du «commando» de Ibrahim Kamara, en revanche, en défense c’est l’expectative.

Hormis l’ancien Parisien : Serge Aurier, et le joueur de l’ADO la Haye : Wilfried Kanon, qui sont assurément bien calés dans les petits papiers de Kamara Ibrahim, pour la suite rien n’est encore joué. Notamment en défense central ou l’un des cadres de cette équipe Eric Bailly est déclaré forfait pour la CAN.

Dans cette défense centrale, un joueur très intéressant qui crève l’écran et dont les observateurs ne tarissent pas d’éloge au regard de ses performances remarquables, frappe à la porte de la sélection. Cheick Comara, puisque c’est de lui qu’il s’agit, est un candidat sérieux dans la ligne défensive ivoirienne.

Le véloce défenseur central du Wydad Athletic Club (WAC, Maroc) avec son mètre 85, et 26 ans, disputera en fin mai, la Finale de la Ligue des Champions Africaine. Le défenseur ivoirien passé par le CO Korhogo, l’AFAD de Djékanou, Ekanâs IF, figure sur la liste des 13 joueurs nominés, en course pour le titre du meilleur footballeur  ivoirien de la saison 2019.

L’ancien maestro de la défense du COK, ambitieux, garde la tête sur les épaules : « La priorité pour moi, me donner à fond dans mon club, pour espérer aussi être appelé en sélection. Mais, tout dépend de l’entraîneur national. C’est lui qui fait ses choix. Pour l’instant, je continue de me battre et travailler pour faire partir de la liste des 23», s’est exprimé l’arrière Central, via le Canal Sport Ivoire.CI.

A en croire bon nombre d’observateurs, le talentueux défenseur du WAC serait une bonne pioche dans l’axe central de coach Kamara lors de la CAN 2019.

Enzo Dia