Fin de carrière internationale : Yaya Touré dévoile ses raisons

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis
Yaya Touré arrête avec la Côte d'Ivoire et donne ses raisons

C’est dans une rédaction adressée aux Ivoiriens et à tous ses fans que Yaya Touré dit pourquoi il arrête avec la sélection ivoirienne.

Le capitaine des éléphants commence par révéler qu’après 14 ans au plus haut niveau, il est sûr que c’est le bon moment pour lui de prendre sa retraite internationale.

Celui qui a connu sa première sélection le 20 juin 2004 face à l’Égypte, précise qu’il est toujours prêt pour relever le défi sportif « le rythme très dense des entraînements, la multitude des matchs… Ne sont pas les raisons pour lesquelles je prends cette décision ».

La véritable raison est ailleurs tente-t-il d’expliquer. Le joueur de Manchester City en Angleterre avoue qu’il est arrivé au bout d’un cycle « je ne me sens plus capable de me fixer de nouveaux objectifs, en tant que joueur avec les Éléphants de Côte d’Ivoire ».

Une question de principe donc pour l’ex académicien. Le joueur de 33 ans donne une leçon à la nouvelle génération en révélant qu’un footballeur, et même un sportif en activité qui n’a plus ses sensations, ne peut pas être compétitif.

Décision sage, serait-on tenté de dire. Pour la star, cette décision a même été longtemps mûrie. « Cette décision que je prends est venue petit à petit, elle a lentement mûri dans ma tête » confie le frère de Kolo Touré.

Pour ce dernier, il était important de l’annoncer au bon moment. « J’ai surtout considéré qu’il fallait laisser terminer les matches des éliminatoires de la Can prochaine » explique-t-il avant de montrer son attention pour le futur de l’équipe nationale. « Il était également important pour moi que je ne perturbe pas la dynamique de la sélection nationale ».

Lorsque le footballeur évoque ses partenairs de l'équipe nationale, c’est surtout pour leur dire merci.
« Je remercie tous mes coéquipiers de la sélection nationale. Ceux des premières heures avec les Éléphants jusqu’à cet instant. Avec eux, j’ai eu le bonheur d’affronter le Brésil, l’Argentine, le Portugal, la Colombie, la Grèce… Ces grandes sélections nationales à la coupe du monde durant trois éditions consécutives (2006, 2010 et 2014) ».

Malgré tous les trophées glanés avec ses clubs, Yaya Touré avoue qu’avec les Éléphants, cela a été encore plus spécial.
« J’ai appris à gagner pour mon pays. C’est pourquoi, je garde la fierté d’avoir récolté pour la Côte d’Ivoire quatre Ballons d’or africain. Je remercie Dieu, le tout-puissant de m’avoir permis de réaliser cela de manière consécutive. Je remercie plus particulièrement mes fans, mes amis et mes proches pour m’avoir soutenu ».

Sa Famille

Yaya Touré est née dans une famille particulière et il n’hésite pas à le souligner et à remercier les siens.
« Je ressens encore et toujours la chance d’être né dans une famille exemplaire, et sans eux, je n’aurais jamais rien eu de ce que j’ai pu gagner aujourd’hui ».

Le footballeur continu en reconnaissant qu’il doit être plus proche de sa petite famille « Je voudrais rendre hommage à mon épouse, à mes enfants…Pour qui je dois aussi et surtout consacrer beaucoup plus de temps ».

Si le milieu de terrain arrête sa carrière internationale, il compte néanmoins se mettre à la disposition des plus jeunes.
« Je peux encore apporter beaucoup de choses aux footballeurs, aux jeunes de mon pays, du continent africain et du monde entier. Je voudrais donner aux enfants, ce que le football m’a donné. Le football, m’a beaucoup donné. Il m’a appris beaucoup de choses, les choses de la vie. C’est l’une des leçons les plus importantes dans ma vie » avance la star pour finir.