Élection FIF : Yaya Touré fait son choix et se justifie

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

À quelques semaines des élections à la FIF. Yaya Touré Gnégnéry prend position.

Certaines langues avaient longtemps opposé les deux icônes du football ivoirien en sélection nationale. L’ex-Barcelonais, Yaya Touré a cloué le bec aux ragots et mis fin aux supputations sur ses rapports avec son aîné Didier Drogba. Dans un Live Instagram, Touré Yaya Gnégnéry a officiellement affiché son soutien au candidat Didier Drogba, «l’homme du changement», selon l’ancien poulain de Jean Marc Guillou. 

Yaya justifie son choix pour le candidat Drogba : « Il est temps que le football change, il faut qu’on soit moderne… Aujourd’hui, je dis, je soutiens Drogba, c’est pour le bien du pays…», explique le légendaire joueur de Manchester City qui ajoute : « Didier dans le fauteuil de Président de la Fédération Ivoirienne de Foot, ça serait une bonne chose, pas seulement pour moi, mais aussi pour nos jeunes frères footballeurs… Voir nos petits frères s’expatrier, on a tous commencé petit au pays, on a connu la galère. Il y a 10 à 15 ans qu’on a quitté la Côte d'Ivoire, les choses sont toujours pareil », a fait remarquer le quadruple ballon d’or Africain qui poursuit : « S’il est élu, il a 4 ans pour amener son plus et son expertise, parce que Didier a fait des cours pour fédérer un club… Les gens disent qu’il manque d’expérience, l’expérience s’acquiert comment ? Il faut que les gens donnent la chance à Didier », a laissé entendre le longiligne milieu de terrain formé à l’Académie Mimosifcom. 

L’illustre joueur ivoirien évoluant en Chine pense que l’heure a sonné pour les ex-footballeurs de diriger : « C’est pareil si Eto’o demain veut être Président de la Fédération au Cameroun, on doit lui donner la possibilité, parce qu’on a besoin d’un changement. C’est comme si Dieu dit l’heure est arrivée pour que les footballeurs prennent la place », a-t-il invoqué avant d’évoquer les mérites de l’emblématique ambassadeur du football ivoirien : « Une personne comme Didier qui connaît beaucoup de personnes, qui a un carnet d’adresse bien fourni et qui peut décanter des situations, je pense que lui, il pourra faire quelque chose de plus et de très important ». Par Enzo Dia