ELEPHANTS - Kamara I. : ses 8 grosses confidences aux journalistes

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Tous les regards étaient rivés mercredi dernier vers la maison de Verre de Treichville (FIF), ou le Sélectionneur, Ibrahim Kamara, dévoilait la très attendue liste des joueurs ivoiriens pour l’expédition de la CAN 2019.

Entouré d’une pléthore de journalistes, le Commandant du Onze Ivoirien, Ibrahim Kamara, sans détours, a parlé à bâtons rompus aux hommes de média. Il a évoqué notamment les défis qui l’attendent, tout en élucidant les éventuelles polémiques sur sa liste des 27.

Voici les 8 phrases fortes de Kamara Ibrahim concoctées par la redaction de VIBE RADIO.CI lors de la conférence de presse du mercredi dernier :

- « Je ne suis là pour faire des cadeaux à personne… Quand il y aura des comptes à rendre, on est tous d’accord que le seul à rendre des comptes, ce sera moi ».

- « Je ne suis pas là pour changer et je ne vais pas changer pour changer».

- « L’équipe de Côte d’Ivoire n’appartient ni à moi, ni à personne d’autre. Je ne peux pas obliger des joueurs à venir en Sélection ».  

- « Si on vient en sélection,  on vient avec plaisir et que cela se sente sur les visages ».

- « J’ai dit ceux qui veulent me suivre, me suivent, ceux qui ne veulent pas, on fera sans eux ».

- « Nous étions dernier de notre poule avant notre match contre le Rwanda. Si on perdait, on était éliminés. A cette époque là lorsque vous demandez à un joueur de venir en Sélection, c’était plus de « non » que de « oui ».

- « La sélection nationale n’est pas fermée. La vie de l’équipe nationale ne s’arrête pas à cette CAN ».

- « La liste finale, je la donnerai que le 7 juin après le match contre le Comores à Boulogne sur Mer,qui sera disputé à partir de 18 heures ».  

Enzo Dia