Drogba empêché de donner le coup d’envoi : la FIF s’explique

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Drogba empêché de donner le coup d’envoi d’un match de championnat ivoirien opposant Le SC Gagnoa à l’Asec. L’affaire fait grand bruit. Via un communiqué, La FIF a tenu à faire des éclaircissements.

L’affaire suscite beaucoup de commentaires en ce moment. Lors de la 20e journée du championnat de Ligue 1 Ivoirienne, opposant le sporting Club de Gagnoa à l’Asec Mimosas, l’invité du club du Fromager, l’ancien capitaine des Eléphants, Didier Drogba n’a pas été permis par la FIF d'exécuter le coup d’envoi du match, Sporting-Asec Mimosas, comme le souhaitait vivement les dirigeants du club hôte de Gagnoa. 

Toute chose qui n’a pas manqué d’alimenter la polémique depuis que l’incident est survenu.

Est-ce un boycotte vis-à-vis du prétendant au poste de Président de la FIF ? Dans un communiqué rendu publique, la fédération Ivoirienne de Football, a fait un éclairage sur ce qu’elle a qualifié «d’incompréhension», « La FIF tient à informer le public que le coup d’envoi des compétitions nationales et internationales, a une signification et respecte une procédure. Il ne s’improvise pas. Notamment dans un match en milieu d’une compétition. Quand un club souhaite le faire, il doit informer la ligue professionnelle dans un délai raisonnable, afin qu’elle insère la demande dans le protocole du match. Or la demande du Sporting club de Gagnoa est intervenue à l’occasion de la réunion technique qui a eu lieu le jour du match », fait savoir le communiqué, « Aussi, faut-il le noter, le coup d’envoi est réservé pour les moments importants d’une compétition. Notamment pour l’ouverture de saison de chaque compétition, pour la finale de la coupe nationale, la finale de la coupe de la ligue, les matchs internationaux, ou la célébration d’un événement particulier tel que voulu par la ligue professionnelle de football ou la fédération Ivoirienne , les matchs internationaux ou la célébration d’un événement particulier tel que voulu par la Ligue Professionnelle de Football ou la Fédération Ivoirienne de Football », a précisé la note émanant de la maison de Verre de Treichville. Par Enzo Dia