Championne d’Afrique : Ta Lou raconte sa mésaventure au Nigéria

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Marie Josée Ta Lou vient de décrocher le titre de Championne d’Afrique du 100 m dames à la 21e édition des Championnats d’Afrique d’athlétisme qui se déroulent en ce moment à Asaba au Nigéria.

La sprinteuse ivoirienne auteure d’une grosse performance (11’15) a surclassé ses concurrentes, la Ghanaenne Janet Amponsah et la Nigériane Joy Udo Gabriel. La coqueluche de l’athlétisme ivoirien, avant de décrocher hier jeudi de haute lutte l’OR à ce championnat, aura connu une vraie galère, quelle raconte sur son compte Instagram.

  « Pour la patrie, je l’ai fait.Ça été difficile, je peux vous l’avouer. Avec beaucoup de péripéties.  Faire un jour à Lagos, passer toute la journée suivante à l’aéroport, pour finalement embarquer à 17 h. Arriver à Asaba sans nos affaires, moi qui d’habitude ai toujours le sourire, j’étais au bout de mes forces. Mentalement, j’étais atteinte jusqu’aux larmes. Je ne voulais qu’une seule chose : rentrer chez moi » confie la néo Championne d’Afrique.

 « Je ne pensais pas avoir la force de continuer, j’étais épuisée physiquement (…). C’est la compétition de mon continent, la nôtre. Et il fallait représenter dignement la Côte d’Ivoire, notre Côte d’Ivoire.Après toutes ces galères que nous avons vécues, grâce à Dieu, je suis fière de vous annoncer que je suis enfin (et oui) enfin championne d’Afrique sur 100 m », conclut-elle fièrement. ENZO

PLUS: