CAN 2019: AURIER se blesse bêtement en criant sur ses coéquipiers

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Sur le banc de touche lors du match Mali Côte d’Ivoire, Serge Aurier a trouvé le moyen de se blesser au poignet.

La qualification des éléphants de Côte d’Ivoire pour les quarts de finale de la coupe d’afrique 2019 n’a pas été chose facile. Tombés sur une valeureuse équipe du Mali, les éléphants ont carrément déjoué en première partie.

En bon capitaine, Serge Aurier out pour une cheville douloureuse, est rentré dans une colère noire à la pause. Le joueur de Tottenham très en colère contre ses coéquipiers a tapé du poing sur la table pour les remotiver. 

Manque de pot, l’Ivoirien se fait mal au bras droit. À la fin du match, après la victoire 1-0 de la Côte d’Ivoire, Aurier est apparu sourire aux lèvres devant les journalistes  avec une attelle sur la main droite. 

"On s'est échauffés un petit peu, car dans le jeu, on n'était pas bons, a-t-il déclaré. J'ai tapé sur la table et voilà. À la maison, quand ça ne va pas, les parents nous crient dessus. C'est la même chose. On se devait de ne pas avoir de regrets, parce qu'on savait qu'il y avait la place. Il manquait juste quelques réglages, c'est ce qu'on s'est dit. On s'est dit les vérités, parfois ça fait du bien. Ce groupe-là en a besoin." explique le joueur.

"J'ai tapé sur la table et voilà"

Pour lui, il fallait réagir et motiver les 11 Ivoiriens. "On est tombés face à une valeureuse équipe mais on aurait pu largement mieux faire, a poursuivi le joueur de Tottenham. Il faut qu'on prenne plus de risques. Il faut accepter de subir mais il ne faut pas refuser le jeu. Il y avait des petits règlements à faire dans le vestiaire. On a su réagir. On est sur le bon chemin. Parfois, il faut aussi se dire les choses. C'est ça, un groupe aussi, quand on gagne tout est beau, mais quand on ne gagne pas, il faut être tous ensemble, et ce soir on l'a été. A la mi-temps, chacun a dit ce qu'il avait à dire et on est revenus avec des meilleurs arguments."