Yorogang : les graves accusations de Tina contre Landry Agban

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Tina Glamour tire à boulets rouges sur les proches compagnons de son défunt fils.

Avoir sa langue dans la poche n’est certainement pas sa marque de fabrique. Dans une récente vidéo diffusée en boucle sur la toile, Tina Glamour règle ses comptes. À bout de nerfs, Tina étale au grand jour de graves accusations contre les ex-lieutenants de son défunt fils : « Je ne suis pas prête à baisser les bras contre ceux qui ont volé mon fils. Je ne suis pas d’accord avec ceux qui sont venus faire du commerce sur le corps de mon fils. Il y a un certain Patou, Mr Landry Avi (Landry Agban, actuel chef de la YOROGANG ), il était ami à mon petit frère Hervé Logbo, dès qu’il a vu que mon fils Arafat a commencé à avoir du succès, il s’est collé à lui. Ce qu’Arafat a déjà fait pour lui, ne lui suffit pas ? Il veut aujourd’hui organiser son concert. Patou, tu organiseras rien. Si tu es garçon, essaie », défie Tina. Elle poursuit : « Ralliez-vous à moi, parce que celui qui va me combattre, va perdre » a-t-elle prévenu. 
Valentine Logbo, alias Tina Glamour révèle que son défunt fils fut dépouillé de ses biens. Elle n’hésite pas à incriminer les ex-compagnons du défunt, en l’occurrence, l’actuel DG de la YOROGANG : Landry Agban :« Où sont passées les voitures de mon fils ?...Dîtes à Bakary le mécanicien et les autres dont Vanessa et Landry de ramener les voitures de Didier… J’ai appris que Patou (Landry) a voulu les vendre au Ghana. À Olo Kpatcha, je lui dis de ramener les ceintures, chaussures, paires de lunettes, portable de mon fils. Et le coffre-fort de Didier ? Olo il faut te confesser. Patou (Landry Agban) a cassé le studio d’enregistrement de Didier et a tout emporté, je ne sais pas où se trouvent les appareils du studio de mon fils. Vous appelez çà comment la Chine ? Ceux qui sont venus commettre ces choses-là , qu’ils ramènent les affaires de Didier, sinon quand j’irai me recueillir sur sa tombe au cimetière de Williamsville, je dirai à Didier de prendre sa moto et les poursuivre. Et la première personne sur la liste, c’est Patou qui a dérobé les affaires du studio de Ange Didier pour les installer dans sa société de peinture vers le CHU d’Angré. Il s’est accaparé aussi des dons de mes petits enfants. Patou, il faut sortir dans la vie d’Arafat, sinon, il va te poursuivre hein. On ne bouffe pas l’argent d’un mort », a averti Tina. Elle revient à la charge et menace : « Vous avez monté mon fils contre moi pendant une dizaine d’années…Il vous a pris en charge pendant tout ce temps. La récréation est terminée, je ne vais plus me laisser faire. Les voitures de mon fils, je vous donne 3 jours pour les ramener », a-t-elle sommé les ex-collaborateurs de son fils d’exécuter. Par Enzo Dia