Yemi Aladé, Sidiki Diabaté et Soprano : en vedette au Femua 11

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Les lampions se sont éteints sur l'édition 2018 du Festival des musiques urbaines d’Anoumabo, (FEMUA).

Débutées le 17 avril, les festivités marquant cette 11e édition ont connu leur apothéose dans la cité du Poro à Kohogo, ce 22 Avril 2018.

Outre les actions sur le social, des activités scientifiques, et le sport, le FEMUA 11 a surtout été rythmé par des rendez musicaux. Pour la première fois, l’INJS abritait ce grand festival devenu incontournable en Afrique.

L’ambiance était au rendez-vous les vendredis 20 et samedi 21 avril sur le terrain de l’INJS pour les grandes scènes. Les artistes Yemi Aladé, Sidiki Diabaté et Soprano étaient visiblement très attendus par le public.

 

La méga star malienne, Sidiki Diabaté, le vendredi dernier, a retenu les spectateurs jusqu’au petit matin. Le descendant des Diabaté du Mali a enchanté les spectateurs du Femua avec des titres tous repris en Coeur.

 

Le lendemain samedi, Soprano et Yemi Aladé étaient les deux vedettes attendues.L’artiste Français pour le temps d’une heure d’horloge passée sur la scène,a réveillé le public en compagnie de son binôme Diego.

Mais aussi sa prestation avec le quatuor Magicien sur le titre « Chérie Coco ». Et pour l’apothéose, ce fut la star nigériane, Yémi Aladé qui enflammera le public d’Anoumabo durant près d’une heure. ENZO

PLUS: