Vegedream : l’artiste accusé de violence conjugale par sa compagne

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

L’auteur du titre « Daishi », Vegedream de Gagnoa est accusé de violences conjugales par sa compagne Shauna.

Dans la soirée d’hier lundi 06 Avril, une information fait grand bruit sur la toile. L'artiste Ivoirien est accusé de violences conjugales. Une accusation portée par sa compagne avec qui il était en couple depuis 3 ans maintenant.

En effet sur son compte Instagram, Shauna, CEO de la marque de beauté Stenalashes spécialisée dans l'extension de cils a donc publié des images de blessures sur lesquelles on peut voir d'immenses griffures rouges des deux côtés de son cou. Après les images de griffures publiées dans sa story instagram, elle écrit : " C'est pas du tout dans mes habitudes de passer par les réseaux sociaux, mais là, il m'est arrivée quelque chose de très grave que je ne souhaite à aucune femme sur terre ! Dès lors que j'ai appris que l'homme avec qui je partageais ma vie depuis trois ans a osé me tromper, inventer des rumeurs sur moi et s'est permis de lever la main sur moi, je me sens dans l'obligation de partager. En le mettant au pied du mur, au lieu d'assumer comme un vrai homme, il n'a pas su répondre autrement que par les coups !!"

Sans tarder, l’artiste Français originaire de la Côte d'Ivoire à fait un tweet sur son compte twitter pour démentir l’information portée par son ex : "Les hommes mentent, mais pas les caméras de surveillance ! Donc moi, je suis un chat pour te griffer comme ça ? Par pitié, ne croyez pas tout ce que vous voyez, à très vite, merci. Malgré ça, je salirai jamais trois ans de relation, la justice s'en chargera."

Visiblement affecté par la tournure que prend cette histoire avec celle qu’il a partagée 3 ans de sa vie, L’enfant de Gagnoa fait une vidéo sur son compte snaptchat où il très actif pour donner sa version des faits : « C’était à 23h… Elle est venue en bas de chez moi avec ses copines et c’est sa tante, sa tante voulait qu’on se parle, qu’on s’explique… », a dit Vegedream avant de révéler ce qui a déclenché sa mauvaise réaction : « Elle m'a poussé à bout, je ne voulais pas réagir à la base. (...) Elle m'a mis un coup de poing, premièrement j'ai pas bougé, elle m'a remis un coup de poing et c'est là que je l'ai poussée.»

A précisé l’artiste qui conclut en ces mots : « Ce que je regrette, c’est de l’avoir poussé, c’est tout ce que je regrette, mais de toute façon, il y a des caméras de surveillance ».

Faux, pour Shuana son ex qui l’accuse d’agression conjugale : « Il ne peut même pas dire qu'il a agi sous le coup de la pulsion. Il a pris le temps d'ouvrir sa veste, de détacher ses boutons, il savait très bien ce qu'il allait faire. Il m'a étranglée de ses deux mains. De ses deux mains, il m'a traînée (...) il me traînait, me traînait, ma tante s'est pris des coups, il a même étranglé ma tante, il a sauté sur ma meilleure amie (...) Dieu merci que les vidéos elles existent, je les attends !», a-t-elle déclaré en larmes.

PLUS: