TOUSSAINT: des membres de la famille d’Arafat refoulés au cimetière

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Lors de la commémoration de la Toussaint, les proches de feu Dj Arafat se sont recueillis avec difficultés sur sa tombe au Cimetière de Williamsville.

Le week-end dernier fut marqué par la commémoration de La Toussaint. Le vendredi de la Toussaint, plusieurs familles sont allées se recueillir sur la tombe de leurs proches disparus. Le cimetière municipal de Williamsville où repose la star du coupé décalé, Dj Arafat n’est demeuré en reste. 

La matinée du vendredi 1er Novembre, la sœur aînée de Dj Arafat du nom d’Emma et l’épouse de feu son père Wompy, sont les premières personnes de la famille qui se présentent ce jour saint au cimetière municipal de Williamsville, en vue de se recueillir sur la tombe du défunt, arraché à l’affection des siens le lundi 12 Août 2019. 
À la grande surprise des deux membres de la famille, le service de sécurité en place leur oppose un refus catégorique d’accéder à la tombe de l’artiste. En effet depuis les faits malheureux de la profanation, un dispositif de sécurité très stricte est en place au cimetière pour veiller sur la tombe. Le service n’autorise aucune visite sur la tombe, excepté, apprend t-on, celle de Carmen, Tina, un ministre de la République, ainsi que celle du Président du comité d’organisation des obsèques. 

Aux dires de notre interlocuteur présent, la première délégation familiale qui s’est rendue au cimetière s’est heurté à l’intransigeance du service de sécurité commis à la surveillance de la tombe. Malgré les nombreuses tentatives des familiers du défunt à faire entendre raison, la sécurité est restée ferme, apprend le témoin de la scène.

 
Il n’en fallait pas plus pour que les dames s’emportent et entrent dans une colère noire. Elles, très proches du défunt, s’expliquent difficilement cette restriction dont elles font face. S’ensuit de chaudes échauffourées entre la petite délégation familiale et les éléments de sécurité à l’intérieur du lieu sacré. Le service de sécurité ne manque pas de faire savoir aux visiteuses que l’accès à la tombe de Dj Arafat est strictement interdit. Qu’ils n’ont reçu aucune instruction permettant à un tiers d’y avoir accès même s’il est de la famille. Dans ce contexte devenu tendu, les éléments de sécurité, aux dires de notre source, ont même été contraints d’exclure du cimetière les deux dames. 

Arrivée autour de 10 heures en compagnie d’une forte délégation de la Yorogang pour se recueillir sur la tombe de son époux, la présence de la veuve Carmen Sama au cimetière, a finalement permis aux deux Dames d’accomplir leur volonté en ce jour saint. Par Enzo Dia