Sidiki Diabaté : l’artiste Malien traduit en justice riposte

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

La rupture semble définitivement consommée entre Sidiki Diabaté et le Boss du label Keyzit, Moussa Wague.

Le célèbre producteur qui pilote depuis la carrière de la méga star de la musique Malienne Sidiki Diabaté, avait déjà jeté les bases du divorce. En portant une plainte  à Paris contre la famille Diabaté ( Sidiki Diabaté et son père), pour «escroquerie».

En représailles, le clan Diabaté ne s’est pas fait prier pour apporter la nuisance au producteur. Retenu à Bamako  malgré lui en raison de l’intensité de cette affaire, Moussa Wagué a été épinglé par la justice malienne sur une plainte des Diabaté pour « abus de confiance et escroquerie ». Cette plainte jugée « abusive » par le camp du label Keyzit n’aurait pour seul but d’obliger Keyzit à renoncer à sa procédure en France contre Sidiki Diabaté.

Voir aussi<<Sidiki Diabaté : " Debordo n'a pas intérêt à venir au Mali "

Me Hosni Maati, avocat de Moussa Wague dans un communiqué rendu publique il y'a quelques jours, fait savoir que le patron du label Keyzit a été appréhendé à son domicile puis déféré au Parquet de Bamako, sous la base d’un « mandat d’amener » brandit par la police malienne. En attendant de nouveaux recours, la ligne de défense du producteur malien en appelle à la bienveillance des autorités maliennes sur place « afin qu’elles lui (Wagué) apportent tout le soutien qu’il est en droit d’attendre en pareilles circonstances ».   ENZO