Séparation : Dj Arafat paye cash ses déclarations tapageuses

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Dj Arafat s’est-il tiré une balle dans les pieds en décidant de taper dur sur ses détracteurs ?

C’est le King de la Chine, Dj Arafat himself, qui avait lancé le feuilleton des «ex». Suite à sa récente guéguerre avec son ex-bras droit, Ariel Sheney, Le César du coupé décalé avait fait une sortie fracassante en déclarant avec force et vigueur que l’épouse d’Ariel est une de ses «ex».

Le champion de la Chine ne s’est pas arrêté là. En effet, Le chouchou des nanas dans le coupé décalé, suite à des embrouilles avec le jeune loup du groupe Kiff No Beat : Elow’n, n’a pas hésité à faire entendre à son adversaire que sa femme Maeva Samira, celle qu’il a épousé en mars dernier, aurait eue une relation amoureuse, avec lui, le Daishi.

Cette déclaration de trop n’aura pas été sans  conséquence. Car suite à la réplique d’Elow’n, certaines langues se sont également invitées au débat en accablant la dulcinée du Yôrôbô, qui sera à son tour citée dans une liste noire des « ex » dans le coupé décalé.

Des scoops qui auraient agacé et mis en colère le Daishi, qui n’a pas hésité à expulser Carmen, la mère de sa fille.

Enzo Dia