R.Kelly : son domicile perquisitionné par la police !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Soupçonné dans une affaire de " temple sexuel " le king du R&B a vu sa demeure à Atlanta visitée par la police.

Apparemment, la tourmente dans laquelle se trouve R.Kelly est loin d'être terminée. Le mardi 29 août dernier, l'interprète de I Wish  a eu la grosse surprise de voir débarquer dans l'un de ses domiciles à Atlanta la police. Selon une source policière, les parents de Joyce­lyn Savage, l'une des jeunes filles qui vit chez l’artiste non convaincu de la déposition de leur filles qui pour eux y serait contre gré, ont demandé à ce qu'on vérifie que leur fille est véritablement épanouie chez R. Kelly.

À leur arrivée, les policiers sont tombés sur une femme qui leur a ouvert la porte et leur a fait savoir que Joycelyn était absente, sans préciser si le propriétaire était, lui, bien présent. La police a ensuite pu parler avec la jeune fille par FaceTime. Celle-ci aurait assuré qu'elle allait bien et ne souhaitait plus parler à sa famille. Cette intervention de la police a été déclenchée par le refus de R. Kelly après une demande de la famille de Joyce­lyn Savage pour voir leur fille. D'ailleurs, ce dernier a été obligé d'annuler quatre de ses dix prochains concerts.

Pour rappel au cours du mois de juillet, le site américain BuzzFeed, a publié un article selon lequel le chanteur détenait six jeunes femmes chez lui contre leur gré. Parmi elles, Joyce­lyn Savage, qui a démenti cette information et même défendu l'artiste de 50 ans. "Je ne suis pas une otage ou quoique ce soit de ce genre ! Je n'ai pas subi un lavage de cerveau et je suis au bon endroit de ma vie", avait expliqué la jeune femme de 21 ans à TMZ. "Je suis vraiment heureuse et je vais bien". Une vidéo qui apparemment n'a pas convaincu sa famille.

PLUS: