Procès Nayanka Bell : pour son avocat la victoire n'est pas acquise

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Condamnée à 3 ans de prison suite au conflit foncier qui opposait depuis lors à ses parents paysans du village d’Ano, la chanteuse obtient une décision en sa faveur.

La Cour suprême a en effet décidé de la suspension provisoire de l’exécution des condamnations liées à l’affaire Nayanka Bell.

À l’annonce de cette décision, www.viberadio.ci a tendu son micro au premier défenseur de la chanteuse, Me Martin Koudou Dogo (avocat de Nayanka). « C’est un soulagement, et non une satisfaction, parce que ce n’est nullement pour l’heure une victoire. Car le combat continue », a tempéré l’avocat de l’artiste, avant d’en dire plus : « C’est une très bonne chose et c’est d’autant plus important pour nous. Cela dénote du fait que le haut magistrat est attentif. Il garde donc une oreille attentive concernant le dossier. Comme on le dit dans notre jargon, "il a décidé de voir claire dedans" ».

Voir aussi <<< Nayanka Bell : la cour suprême libère l’artiste

« Si on condamne Nayanka à payer de l’argent à des paysans, il faut bien que cela soit justifié. Car ces derniers ne sont, en aucun cas, propriétaires de rien. Ce sont bel et bien des parcelles à Nayanka. Le Magistrat a jugé bon de suspendre pour l’instant la condamnation afin qu’on puisse bien évidemment discuter une fois de plus. L’audience va probablement reprendre en Octobre prochaine », a expliqué l’avocat. ENZO

Voir aussi <<< Nayanka Bell : ce que la justice lui reproche