Procès Affaire Nai : la lourde peine qui guette Arafat Dj

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Procès Affaire Nai : la lourde peine qui guette Arafat Dj 

Jugé pour acte de cybercriminalité et coups et blessures sur le jeune Régis Naï, Arafat Dj peut être lourdement condamné.

Le procureur de la république dans cette affaire a requis 12 mois de prison ferme et 100.000 Fcfa d’amende.

Pour l’avocat du plaignant, Maitre Armel Thierry Likane, le réquisitoire du procureur aurait pu être plus lourd.

“ Ce n’est pas la sentence la plus lourde. La peine requise par le procureur est en deçà de la normale si l’on s’en tient à l’article 62 sur la lutte contre la cybercriminalité”.

L’homme de loi s’explique en mettant en avant l’article 62 sur la lutte contre la cybercriminalité. Selon le texte, Arafat Dj peut écoper d’une peine de 5 ans d’emprisonnement ferme avec une amende allant jusqu’à 20 millions de Fcfa.

L’avocat est confiant quant à l’issue favorable du procès pour les plaignants. Il reconnaît que sur le chef d’accusation coups et blessures volontaire, il y a eu débat avec l’artiste. Par contre, en ce qui concerne l’acte de cybercriminalité, les faits sont avérés et clairs.

Arafat a belle et bien diffusé des images dégradantes du jeune Naï sur internet.

De leur côté, les plaignants réclame la somme de 50 millions de dommage et intérêt à Arafat DJ.