Polémique sur la paternité du coupé décalé : D. Tayorault parle

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Une polémique sur la paternité du coupé décalé continue d’alimenter les conversations depuis quelque temps. David Tayorault n’a pas manqué de réagir à cette controverse.

Pour certains, Douk Saga ne serait pas le réel créateur du coupé décalé. Selon les défenseurs de cette opinion, la musique coupé décalé serait l’œuvre de jeunes Dj Abidjanais.

Au micro de VIBE RADIO.CI, le premier arrangeur d’une œuvre coupé décalé en 2002, David Tayorault, lève un coin de voile sur cette polémique: «Il y avait effectivement une musique de jeunes disc-jockeys ivoiriens qui existait déjà ici à Abidjan. Elle était conduite par certains noms comme Dj Makenzy, Erickson le Zoulou, Dj Gaoussou…. C’était une musique d’ambiance sur la rythmique congolaise. Elle n’avait pas de nom», raconte Totorino le Samouraye.

«C’est plutôt ces jeunes gens qui arrosaient leurs soirées dans la nuit Parisienne, qui claquaient des billets de banques, en arrivant ici à Abidjan en 2003, Douk Saga et ses amis de la Jet Set ont mis en valeur cette musique, tout en créant le nom  et le concept. Les Dj d’ici ont tout de même eu le mérite de mettre ce qu’ils faisaient déjà sur support musical. Dj Gaoussou avait d’ailleurs été le premier à sortir un album à cette époque là», témoigne David Tayorault.

ENZO