Pantcho : « Pourquoi j’ai quitté le COUPE DECALE pour l’humour »

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Avant l’humour, le bouillant Pantcho le Gatair s’est fait connaître du public, à travers le nom Pipi Lewis.

Pantcho le Gatair, fait partie des artistes coupé décalé qui ont fait danser les Ivoiriens au lendemain de la crise post-électorale à travers le concept à succès : « Kuitata ». Des années après, l’artiste se fait de plus en plus rare sur la scène. En 2016-2017, le public le retrouve comme acteur dans une série Web devenue célèbre, dénommée : « Yopougon dans la cité ». Pantcho décide ainsi d’embrasser une nouvelle carrière d’humoriste et acteur. Il en donne ici les raisons : « Dans le coupé décalé, il ya des personnes qui n’ont pas été du tout gentils avec moi. Ce sont des gens qui ne respectent pas souvent les artistes. Dans ce milieu, les gens ont trop abusé de moi, souvent on te fait jouer dans des bars pour juste te dire, on va te payer le transport. Je vis de la musique, j’ai quel avenir si je dois attendre un transport », fustige t-il, avant d’ajouter « Aujourd’hui, je me suis lancé dans l’humour, ça me réussit bien. J’ai mis en place sur le Net mon label d’humour dénommé : « Abidjanais ». C’est un label qui regroupe pas mal de jeunes humoristes ivoiriens de demain. Dans ce milieu, j’arrive à monnayer mon talent. Je signe de bons cachets et je décroche pas mal de pub qui me permettent de payer ma maison et  mener ma carrière. Bientôt les Ivoiriens me verront au Palais de la culture pour mon premier One man Show », a annoncé Pantcho. Enzo Dia