Olivette : ce qui m’a fait mal après la mort de mon patron

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Olivette, l’ancienne gouvernante d’Arafat évoque son mal après les funérailles de feu son Boss, Ange Didier Houon. Elle affirme haut et fort sur VIBE RADIO.CI qu’elle fut abandonnée par ceux qui fréquentaient son regretté patron. 

Employée de longues dates de feu la légende du coupé décalé, Olivette a exercé chez Arafat comme gouvernante pendant une dizaine d’années, avant que ce dernier ne quitte le monde des vivants. 

S’exprimant sur le site www.viberadio.ci , Olivette fait des confidences sur l’après-Arafat. 

Voir aussi : Resto de la gouvernante d’Arafat : la somme que va investir Badro

L’ex-gouvernante du Daishikan avoue ici ce qui lui a fait mal au cœur après les funérailles de son ancien patron : « De son vivant, mon Patron recevait beaucoup de personnes à la maison, des personnes qui étaient aussi sympa avec moi. J’ai travaillé 10 années chez Arafat, j’ai vu pas mal de personnes passer chez mon Patron. Après les funérailles du Boss, les mêmes personnes qui venaient à la maison, quand je les appelle au téléphone, ils ne me décrochent pas. D’autres me disent : «Je vais te rappeler», jusqu’au jour d’aujourd’hui, personne ne m’a rappelé. Ils m’ont tous abandonnés. J’étais là sans activité aucune, je ne faisais rien, je n’avais rien, jusqu’à ce que une bonne âme comme Badro vienne me faire ce don d’un restaurant », a confié Olivette, ex gouvernante du défunt Daishikan. Par Enzo Dia