Nayanka Bell : ce que la justice lui reproche

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Nayanka Bell condamnée à 3 ans de prison

L’avocat de la partie adverse dans l’affaire “ Nayanka Bell condamnée à 3 ans de prison” donne les véritables raisons pour lesquelles la chanteuse a été condamnée.

Interviewé par la télévision ivoirienne, Me N'Takpé Daniel se veut clair.  Aka Louise De Marillac à l'état civil Nayanka Bell est poursuivi pour avoir détruit volontairement des plantations de cacao et d’hévéa appartenant à ses clients.

Il faut dire que les deux parties se disputent l’appartenance de la même parcelle de terre.

Me N'Takpé Daniel qui représente une quinzaine de personnes, avance que Nayanka Bell s’est approprié des parcelles de terre qui ne lui appartiennent pas.

L’homme de loi reconnaît que la chanteuse a belle et bien achetée 30 hectares de terres à la famille Abéossi. Une cession qui lui a été faite par-devant son père qui était chef de village d’Ano.

En établissant les documents administratifs, Nayanka Bell s’est faite établir des ACP sur plus de 100 hectares. Pour jouir donc de ses terres selon ses documents, Nayanka Bell a détruit plusieurs plantations. Voilà tout le fond du problème.

Pour l’avocat, la star est une récidiviste.  En 2008, elle avait été condamnée pour les mêmes faits à 5 mois d’emprisonnement ferme. Nayanka Bell a même payé plus de 3 millions aux victimes raconte l'avocat.

 

Aujourd’hui, l’objectif des plaignants n’est pas de mettre en prison Nayanka Bell. Ces derniers souhaitent simplement que la chanteuse répare le préjudice causé.