Mokobé : il révèle ce qu’il a vécu avec Arafat

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Mokobé : il révèle ce qu’il a vécu avec Arafat

L’ex-membre du groupe Hip Hop 113, Mokobé raconte sa relation avec Arafat DJ.

Il ya plus de 15 ans à l’ « Atlantis » à Paris encore appelé maquis place Vendôme à la porte d’Aubervilliers, Mokobé fait la rencontre de Dj Arafat.
Malgré leur style musical différent, une proximité s’est vite créée entre les deux artistes. Et c’est cette différence qui a poussé l’un des premiers artistes de Hip Hop Français à s’intéresser au Coupé-décalé.

Une relation qui favorise la naissance des multiples collaborations de Mokobé avec certains artistes ivoiriens comme Dj Lewis, Molare, Douk Saga et Arafat lui-même.

Le cœur meurtri, Mokobé n’a pas manqué de raconter son histoire avec Didier, et ses collaborations telles qu ‘African Tonic’ avec Mory Kanté et Mohamed Lamine qui fut d’ailleurs le premier gros tube international d’un Dj Arafat à la conquête de l’Europe et du monde.
Il fut donc le premier artiste coupé-décalé à passer sur les grandes chaines en France et numéro 1 des clubs.

Mokobé décide de sortir un autre tube par la suite avec celui qu’il considère comme un petit frère. Le tube Oulala était l’apogée de leur collaboration et il en est fier : « en studio yôrôbô était créatif, il arrivait à sortir des concepts incroyable. Je n’avais jamais vu cela. Faire danser les gens avec Bob l’éponge est risqué, mais ça a marché comme jamais ».

Comme on le dit, il n’y a jamais deux sans trois. Les deux artistes préparaient une autre collaboration, un tube à coup sûr.
Malheureusement, le digne héritier de Douk saga, à casser la pipe, il s’en est allé avec sa créativité. Pour Mokobé, Dj Arafat est un collègue, un partenaire, un petit frère qui nous a quitté mais qu’on n’oubliera pas d’aussi tôt.
Charles Leprince