Le Molare : il invite Claire Bahi à plus d’humilité

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Claire Bahi Molare

Le Molare a répondu à Claire Bahi concernant ça volonté de ne pas participer au Prix international urbain et du coupé décalé PRIMUD.

Le promoteur du PRIMUD a, dans une vidéo en directe, répondu à tous ses détracteurs dont claire Bahi.

L'artiste du coupé décalé a clairement fait savoir qu’elle ne souhaite pas participer aux awards dénommés Prix international des musiques urbaines PRIMUD.

Une cérémonie de distinction qui remplace les awards du coupé décalé.  Cette nouvelle cérémonie prend en compte en plus des acteurs du coupé décalé, les artistes qui ont pour régistre la musique urbaine.

Voir aussi << Claire Bahi : elle menace de porter plainte contre Molare

La raison est simple, Claire Bahi qui compte dix ans de carrière ne veut plus se retrouver dans la même catégorie que des artistes de la gente féminine moins expérimentées qu’elle.

Ceci dit, elle ne veut en aucun cas être associée à la nouvelle cérémonie PRIMUD à cause de ce qu’elle considère comme un manque de respect.

Dans sa réponse, le Molare paraissait étonné par la réaction de celle qu’il appelle sa soeur.

“ On ne peut pas fabriquer une catégorie à 3 avec uniquement toi, Bamba Amy Sarah qui était inactive l’année dernière et Vitale ” a rétorqué le Molare.

Par ailleurs, il a invité Claire Bahi à plus d’humilité et de respect.Selon lui, Claire Bahi avait utilisé une expression dégradante comme “ Les porcs ne marchent pas avec les poussins ”.

“ Il ne faut pas avoir trop d’estime pour toi.Il faut respecter ” a t-il conseillé à la première dame du Coupé Décalé.

Toujours pour montrer qu’il a compris la requête de Claire Bahi, le Molare révèle que cette année, il était prévu que Claire Bahi soit honorée. “ Oui claire Bahi tu mérites un prix d’honneur, tu es l’une des femmes qui a tenu dans le coupé décalé.Cette année, il était prévu qu’on t'honore ”.

Pour finir, Molare s’est voulu directe et ferme.

« On ne demande pas pardon à quelqu’un pour participer à cette activité… Tu ne participes pas, c’est ton choix, c’est ta décision et je respecte cela »