Le Gros Bedel : il dévoile son genre de femme

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Pur produit de la nuit Abidjanaise, Ahoua Blétchi Noel, devenu Bedel, a acquis sa notoriété dans la nuit abidjanaise. Après pratiquement 20 années dans la nuit, celui que Dj Arafat a surnommé : Le Gros Bedel, livre un pan de sa vie à Vibe Radio.CI.

Très peu réservé sur sa vie intime, le Gros Bedel lève ici un coin de voile sur sa relation avec les femmes : «Je suis là et je vis ma petite vie, célibataire, sans enfant. J’attends la femme qui va m’aimer. C’est un peu compliqué, parce que les femmes ont peur de nous, Hommes de la Nuit. Souvent les gens nous prennent pour des plaisantins. Dès que la fille sait que tu es dans la nuit, elle te classe. Pour elle, tu cours toutes les femmes du pays. Il y a donc tous ces préjugés là qui nous fatiguent. Pourtant nous sommes comme tout le monde. Moi Bedel, je fais office aujourd’hui de chef d’entreprise » fait-il savoir.

«Qui n’a pas envie de se marier et avoir un foyer avec des enfants ? Je cherche la femme qui est prête pour moi qui peut m’aimer de tout son cœur, et moi je serai aussi prêt à lui donner tout mon argent », confie Bedel.

L’homme fort du Forty-Forty dévoile enfin le genre de femme qui le fait kiffer : «J’aime la femme ni grosse, ni mince, mais surtout naturelle. Tout ce qui est extravagant, je n’aime pas. Ma conjointe doit être une femme qui n’aime pas les sorties, qui est casanière. Ma femme, je ne la partage pas. Car si tu me trompes, c’est que tu m’as tué », confesse t-il.  

Enzo  Dia