Koffi Olomidé : les raisons de son interpellation jugée brutale

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Koffi Olomidé a été interpellé ce mercredi par les forces de police de son pays puis relâché au parquet près le tribunal de grande instance de Kinshasa Gombe.

Les fans de Koffi Olomidé, le roi de la rumba congolaise ont retenu leur souffle après l’interpellation de leur artiste. Plus de peur que de mal, le King a été remis en liberté. 

 

Les raisons de l’interpellation sont connues. Les autorités du pays font savoir que Christophe-Antoine Agbepa Mumba dit Koffi Olomidé a refusé de se rendre à une convocation liée à huit de ses chansons qui ont été censurées par la commission nationale de censure et de spectacles.

Selon les propos de la commission rapportée par RFI, Koffi Olomidé est un « récidiviste ». L’artiste a fait preuve d’« incivisme » en refusant de répondre à ses multiples « invitations » et ses injonctions et de se soumettre à la censure.

De son côté, l’avocat de l’artiste ne veut rien savoir. En colère, il parle d’ acharnement contre son artiste.

« L’artiste a été humilié par certains agents qui ont investi sa villa. Certains ont même escaladé les murs pour l’appréhender avec une brutalité et une cruauté rare. ».

Avec l'aval de son client, l'homme à la toge ne veut pas clore le dossier. Ce dernier prépare une plainte contre les agents de l’ordre qui ont réalisé l’interpellation jugée brutale. Pire, pour lui, ces derniers avaient l'intention d’humilier la star en filmant l’arrestation.