Kim Kardashian : assignée en justice, elle risque très gros !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Kim Kardashian est la reine du selfie, mais elle pourrait regretter d’utiliser l’outil d’éclairage dont elle se sert pour ses photos, et qui lui rapportait gros. Un homme se proclame propriétaire du brevet, et lui réclame désormais une immense fortune.

Kim Kardashian risque d’avoir quelques sueurs froides ces prochains temps ! Selon les informations dévoilées le 31 juillet par le site TMZ, la vedette de télé-réalité vient en effet d’être assignée en justice par un certain Hooshmand Harooni. 

L’homme en question reproche à Kim Kardashian de s’être servie de son invention, un système d’éclairage pour téléphone portable dont elle se sert et dont elle fait la promotion, pourtant brevetée depuis 2013.

Cet instrument est censé offrir la lumière nécessaire pour le " selfie parfait " et la marque apparaît régulièrement sur les réseaux sociaux de la vedette.

Hooshmand Harooni aurait autorisé initialement la société Snaplight à utiliser cette technologie, mais cette entreprise, selon TMZ, aurait désormais fermé ses portes. Il reproche ainsi à la société soutenue par Kim Kardashian, Lumee, d’avoir utilisé sans autorisation son invention, et d’avoir fait appel à la papesse du selfie pour prendre le contrôle du marché.

 

Hooshmand Harooni, qui considère que Kim Kardashian a récupéré une vraie fortune grâce à ce produit, réclame désormais une somme faramineuse : 100 millions de dollars ! 

Après les tracas de Kylie Jenner avec son accusation de plagiat, cette nouvelle poursuite judiciaire risque de donner du travail aux avocats de la famille pour un bout de temps !