Kanye West : au bord de la folie

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Le rappeur Kanye West a été hospitalisé d'urgence en psychiatrique à l’hôpital d'UCLA de Los Angeles, en Californie

Selon des sources policières citées par le site TMZ, la police a dû intervenir pour escorter Kanye West à l'hôpital alors qu'il refusait de s'y rendre. NBC précise toutefois que cette hospitalisation n'est liée à aucune activité criminelle. "Son hospitalisation fait suite à une semaine d'incidents bizarres au cours desquels le rappeur provocateur a publiquement harcelé d'autres stars, comme Beyoncé et Jay Z, et annoncé son soutien à Donald Trump", écrit NBC.

Kanye West avait choqué le public à plusieurs reprises.

 

Le chanteur, arrivé une heure et demie en retard, n’avait interprété que trois chansons avant de se lancer dans un de ses fameux discours lunaires et décousus. "J'ai été envoyé ici pour vous donner ma vérité, même si c'est prendre un risque pour ma vie, même si c'est un risque pour mon succès, ma propre carrière", avait déclaré Kanye West.

 Lire ici : Kanye West : ses 06 déclarations les plus bizarres

A San José jeudi 17 novembre, en annonçant que s'il avait voté à l'élection présidentielle le 8 novembre dernier, il aurait choisi Donald Trump. Tout en affirmant, comme il l'avait déjà fait auparavant, qu'il briguerait lui-même l'élection à la Maison Blanche en 2020. Depuis août, Kanye West a donné une quarantaine de concerts aux Etats-Unis et au Canada. Selon TMZ, le surmenage pourrait être l'une des causes de son hospitalisation.