Janine Kleen : elle raconte l’accident qui lui pourri la vie

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

 Un an après, la chanteuse coupé décalé Janine Kleen revient sur l’accident qui a failli lui coûter la vie sur le pont HKB.

La nuit du 16 juin 2017, à la suite d’un spectacle à Yop, elle décide d’aller rendre une visite à un des danseurs de Karina Steel, malade dans la commune de Marcory.

Après la visite, vu l’heure tardive, elle ne veut pas prendre le risque de conduire et rentrer seule chez elle à Cocody. Elle met le cap sur le code bar en Zone 4 pour y passer le temps jusqu’au petit matin. En regagnant chez elle au petit matin, Janine embarque un ami du show biz. Chemin faisant, alors qu’elle est au volant de sa voiture (une Toyota Camry), la chanteuse eut un malaise en pleine circulation sur le 3e pont. Elle fait savoir à son ami que ses yeux ne font que bouger, qu’elle voit de plus en plus flou. Les secondes qui suivent furent fatales. La chanteuse perd le contrôle de l’engin, et la voiture fait une sortie de route avant de faire un tono sur le pont. L’artiste et son compagnon coincés dans le véhicule presque en épave, ont tous deux perdus connaissance.

Voir aussi Janine Kleen : comment elle a survécu à son accident

 Pour les sortir de l’automobile totalement froissé, les secouristes ont dû faire venir une tronçonneuse pour découper la voiture. Si elle et son compagnon furent sauvés, l’accident leur laissera des séquelles.Janine jusque là se déplace avec des béquilles. Son pied aurait subi 3 fractures suite à l’accident. « Je remercie le Seigneur Dieu, car c’est lui qui m’a épargné du pire ce matin là. Les médecins ont dû poser un fer dans ma jambe afin de pouvoir me tenir sur une béquille. Depuis Juin 2017, je n’ai plus franchi une scène, si ce n’est que le 1er mai, ou j’ai juste fait une prestation rapide pour soutenir mon frère Ariel Sheney lors de son concert », nous confie l’auteur du concept «Alloco Piment». ENZO