Immatriculation non-conforme : épinglé, KORO ABOU s’explique

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Menace sur les artistes, pourrait-on dire, suite à mesure d’interdiction des plaques d’immatriculation non conventionnelles.

Depuis quelque temps, une nouvelle mesure interdit l’utilisation des plaques d’immatriculation fantaisistes dans le trafic routier. Nos célébrités qui utilisent souvent des plaques d’immatriculation fantaisistes sur leurs véhicules, ne sont pas du tout exemptes vis-à-vis de cette mesure. 
Épinglé par la police, le véhicule de l’artiste humoriste Kôrô Abou était récemment aux mains de la police. Car ne portant pas d’immatriculation conforme. La plaque d’immatriculation de l’artiste était en effet barrée de l’inscription : « KORO ABOU ». Sur la toile, la fameuse plaque de l’artiste était au nombre de celles saisies par la police. 
Le site Vibe Radio.CI a voulu en savoir davantage auprès du concerné. Kôro Abou, qui n’était pas au volant de sa voiture le jour de la saisie, s’explique : « J’ai 2 voitures, celle qui avait été saisie est une MAZDA SPORT qui portait l’inscription : « KORO ABOU », indique t-il avant de justifier la saisie : « Un de mes bons petits avait récupéré la MAZDA pour une course. Il a été interpellé par la police au niveau du Zoo d’Abidjan. Les Policiers qui avaient dans un premier temps sifflé le véhicule pour cause de plaque d’immatriculation, se sont rendu compte après que l’occupant de la voiture, n’était pas moi KORO ABOU. Ils ont saisi la voiture. Ils ont dit au jeune homme ceci : « Sur la plaque de la voiture, c’est écrit : « KORO ABOU », comment la voiture de KORO ABOU se retrouve avec toi ». Aux yeux des policiers, il s’agissait probablement d’un cas de vol. Le jeune frère a réussi à me joindre au téléphone. J’ai parlé avec les policiers au téléphone. Je leur ai fait comprendre que la voiture n’a pas été volée et que c’est bel et bien moi KORO ABOU qui ai remis le véhicule au jeune frère pour des courses. Malgré mes explications, ils ont saisi la plaque immatriculée KORO ABOU », fait savoir l’humoriste.
 
KORO ABOU apprend qu’en plus de l’immatriculation « KORO ABOU », sa voiture dispose bel et bien d’une immatriculation conforme et détient tous les papiers pour la circulation. 

L’artiste tient à déplorer ceci : « Quand les Policiers ont saisi la plaque d’immatriculation, ils ont aussi découvert que la voiture disposait d’une vraie plaque conforme. Je n’ai pas compris comment la plaque « KORO ABOU » qu’ils ont saisi se retrouve partout sur Internet. Je pense que si on doit nous interpeller, les artistes que nous sommes, il faut que notre ministère de tutelle soit saisi. Le ministère à son tour va porter l’information afin que ceux qui ne sont pas en règle puissent se conformer », a préconisé l’artiste humoriste. Enzo Dia