HAUT NIVEAU Discothèque : Arafat interdit, un homme politique cité

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Les nombreuses bagarres du King de la Chine autour des bars ont bien fini par agacer tout le monde.

Depuis quelques jours au HAUT NIVEAU Discothèque, des consignes strictes ont été données au personnel qui y exerce : «Dj Arafat n’est plus autorisé à mettre les pieds ici, c’est ce qu’on a reçu comme consigne», voilà le mot d’ordre que nous a soufflé l’un des portiers du Haut Niveau Bar. Cette décision, aux dires d’un Manager du point show, a été prise récemment, suite aux diverses bagarres enregistrées autour de la boîte, dont le principal auteur n’est autre que le Yôrôbô.

La bagarre de trop

La bagarre avec Safarel Obiang était celle de trop. Depuis lors, la direction de l’établissement de nuit excédée, a décidé de bannir Le Daishi des lieux, et ce jusqu’à nouvel ordre. A fait savoir notre source.

Des Riverains dont un homme politique cités

Cette décision de la Direction de la discothèque serait arrivée face à la pression. Notre interlocuteur du staff managérial de la discothèque livre ceci : «A plusieurs reprises, les Riverains sont venus se plaindre. Ils disent qu’ils ne dorment pas à cause des bruits liés aux bagarres autour de la boîte», confie le manadja. L’employé du HAUT NIVEAU, apprend également qu’un homme politique proche du vieux parti de Côte d’ivoire, a également interpellé à maintes reprises le propriétaire du HAUT NIVEAU sur les grabuges dans le coin. Il aurait même menacé de faire fermer la boîte si rien n’est fait pour arrêter cet agacement.

Arafat interdit du Haut Niveau Discothèque : quelles conséquences ?

Selon certains clients du point show, depuis la décision de ne plus accepter El Influemento au HAUT NIVEAU, ce n’est plus la grande affluence, comme il est de coutume en ce lieu. Le Haut Niveau Discothèque en dehors des Vendredi, Samedi et Dimanche, ne ferait plus le plein de clientèles depuis : «C’est bizarre… depuis que les gens ont interdit Arafat d’avoir accès au HAUT NIVEAU, ce n’est plus trop la grande affluence ici en semaine, lors des soirées », a confié un abonné de la nuit, notamment du Haut Niveau discothèque.

Enzo Dia