Eunice Zunon : Lolo beauté et Hassan Hayek la soutiennent

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Makosso Louise plus connu sous le nom de Lolo Beauté, ainsi que Hassan Hayek, n’ont pas pu rester en marge de ce bad Buzz incluant l’humoriste Eunice Zunon.

La conceptrice du “tranquillement tranquille” s’est faite entendre: “Vous les ivoiriens là pourquoi vous êtes comme ça. Quand vous voyez quelqu'un en train d'évoluer, vous voulez créer des problèmes. Les ivoiriens sont bêtes, idiots. Quand on a une star, on doit la protéger. Qu'est-ce que Eunice a dit de mal ? Elle a dit voilà une femme d'un footballeur. Elle était noir, et effectivement on a des preuves palpables.” 

Indignée, la sœur du général Makosso poursuit: “La seule erreur que Eunice a fait, et elle s'est excusée, elle a mit la photo de la femme d'une star. Mais elle s’en est rendu compte et a enlevé la vidéo. Ça c’était juste une causerie. Les ivoiriens c’est votre travail de vous moquer des gens. Et comme Eunice sait que c’est votre boulot vous les chômeurs, de suivre les moqueurs, elle a fait ça dans le but de vous faire plaisir. Tout cet acharnement autour de cette fille là, c’est pour quoi ? Quand tu deviens star, les gens cherchent automatiquement un délit pour mettre sur toi.”

Avant de dire plus bas: “Ou es votre problème si Eunice est lesbienne ? Vous n’avez rien à faire de votre vie ?”.

Hassan Hayek, homme d’affaire connu pour ses multiples actions sociales, a lui aussi tenu à affirmer son soutien à la coqueluche de l’humour ivoirien : “Courage petite sœur, tu es aujourd'hui au centre de tornade, c'est sûr que ça fait mal mais ce qui ne te tue pas doit te rendre plus forte. Mais il faut que ce soit une leçon pour continuer à grandir. Ce que tu fais est extraordinaire. La plupart du temps cela frise la provocation mais tu connais les réseaux sociaux, le buzz est devenu nourriture des gens. Il y a tellement de méchanceté qui se raconte durant un buzz sur la toile que souvent on a l'impression qu'on n'a plus affaire à des personnes mais plutôt à une haine morbide juste pour avoir des likes comme si avoir des likes assurait la vie de l'être humain ou de ses enfants“.

Le jeune libanais très engagé dans l’humanitaire, prodigue par la même occasion des conseils à celle qu’il appel ma petite soeur:  “Continue de grandir avec tes vidéos mais dorénavant fait attention au contenu, tout le monde n'a pas le même sens de l'humour. Note une chose petite sœur, plus tu as du succès et plus tu multiplies le nombre de tes ennemis. Tu as lancé ton concept avec des vidéos faites avec des applications, ce n'était pas le plus dûr mais tu as cru et réussi ton concept pendant que d'autres sont assis encore entrain se lamenter sur leur sort. Souvent notre réussite est entre nos mains mais comme on est fainéant aussi à ne rien faire et squatter la vie des autres pour les envier, on saute sur la plus petite occasion pour dénigrer pensant reprendre la place de la personne. Petite sœur continue, ne t'arrête pas et le seigneur est ton bouclier.” A déclaré de tout cœur Hayek Hassan.

Claude-Charlène Kouamé