Dobet Gnaoré : mon interview ... a été mal interprétée

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Dernièrement, la fille de Boni Gnahoré, à travers une interview parue dans Jeune Afrique, n’a pas été tendre avec les artistes et acteurs du Coupé décalé. Toute chose qui a été diversement interprétée. Face à plusieurs réactions négatives, Dobet Gnahoré s’excuse.

"Je tiens à m’excuser si mon interview dans Jeune Afrique a été mal interprétée ou a choqué beaucoup de personnes " !

Le but de mon message n'était pas de dénigrer le coupé décalé, mais de valoriser la diversité de notre culture ivoirienne à travers le monde et d’expliquer que la musique Ivoirienne ne se limite pas seulement à cette musique.

 

Dans mon interview, je voulais aussi mettre l'accent sur l'impact que peuvent avoir certains textes grossiers sur notre jeunesse, et dénoncer aussi l’utilisation vulgaire de l’image des femmes dans certains clips.

Le coupé-décalé est un mouvement que je soutiens, les frères et sœurs

qui font du coupé décalé font l'honneur de notre pays. Ils ont créé un grand mouvement qui est suivi par toute la jeunesse.

Si mes mots ont choqué, encore pardon." Voilà qui clos le débat.