Dj Arafat : Menaces sur ses biens et comptes bancaires

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le feuilleton Arafat-Naï n’est pas encore bouclé.

Un pan du dossier est encore sur la table du Parquet d’Abidjan. De fait, si le mandat d’arrêt contre l’artiste n’est plus d’actualité, toutefois, le chef de file de la Yôrôgang est confronté à un autre dilemme: la sentence de dommage et intérêt à la famille Naï, portant sur la somme de 20 millions.

Arafat sommé de  payer 10 millions à la famille Naï, à titre d’exécution provisoire, n’a visiblement pas encore pris la mesure de la situation. La défense du camp Naï qui a déjà réussi à bloquer les avoirs du chanteur au niveau du Burida, vient d'entamer une autre procédure.

Voir aussi<<Hervé Nai : il explique pourquoi son fils vivait chez Arafat Dj

Celle de la saisie des biens de l’artiste ainsi que de ses comptes bancaires. «S’il ne s’exécute pas, nous avons l’opportunité de lui adresser une procédure dite de «contrainte par corps». Celle-ci l’oblige à payer, si non, il pourrait éventuellement être menacé par de nouvelles poursuites », a martelé Me Beugré, huissier de la famille Naï.   ENZO