Démission du Burida : Kajeem craignait pour sa sécurité

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Kajeem ne veut plus entendre parler du BURIDA Bureau Ivoirien du Droit D'Auteur .Konan Guillaume de son vrai nom vient de démissionner du conseil d’administration du BURIDA.

La démission de Kajeem fait une fois de plus parler négativement du BURIDA.Vivement critiqué par plusieurs artistes, le BURIDA est en passe à une nouvelle crise.

Kajeem qui ne veut pas s’étaler sur les raisons de sa démission fait savoir qu’elles sont confinées dans un courrier .« J’ai donné ma démission au conseil d’administration du BURIDA pour des raisons qui sont spécifiées dans ma lettre adressée à cet effet au Président du Conseil d’administration  ».

Contacté par le site viberadio.ci, le chanteur reggae confirme sa décision est laisse entendre qu’il est passé à autre chose.Pour lui, le plus important est l’organisation de son concert le 06 Octobre prochain.

Pour dire un mot sur sa démission, l’artiste d’ordinaire tout sourire et jovial avoue qu’il ne se sentait plus en sécurité au sein du BURIDA sur un ton ferme.

Kajeem a t’il reçu des menaces ? Le chanteur n’en dit pas plus.

De son côté, l’artiste Fadal Dey est plus prolixe.Le chanteur sur sa page Facebook révèle qu’en route pour une réunion du conseil d’administration Kajeem s’est fait Kidnapper  le vendredi 21 septembre dernier avant d’être libéré dans la soirée.  « KAJEEM était entrain de faire mouvement vers le Burida pour ladite réunion lorsqu’il a été kidnappé par des inconnus non loin du Burida » raconte Fadal Dey.