Décès femme de Makosso : un pasteur raconte ce qui s'est passé

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Makosso a t-il réellement violenté sa femme à mort ? Le pasteur Marc Zopo décortique la note vocale attribuée à la fille de Makosso et témoigne.

Suite aux notes vocales qui circulent sur la toile et qui suscitent de nombreuses polémiques et interrogations sur les circonstances de la mort de l’épouse de Makosso, son homologue, le Pasteur Marc Zopo prend position.

Dans quelle condition celle que Makosso mettait régulièrement en scène, a-t-elle trouvé la mort ?

Depuis hier en effet, des notes vocales liées aux conditions du décès brusque de dame Tatiana Kosseré circulent sur les réseaux. Parmi les fameuses notes vocales, une d’entre elle est attribuée à la fille du Révérend. 

Devant les accusations tenant pour responsable Camille Makosso de la mort brusque de sa femme, son homologue Pasteur, Zopo Marc, du Ministère de la Puissance de l’Evangile MPE PETHEL, situé à Yopougon Sideci, a tenu à réagir et à faire des éclaircissements. Il ne rejette pas du revers de la main l'authenticité de l’Audio qui circule sur la Toile : « On ne nie pas le fait que la note vocale est de la fille de Makosso. Mais voyez-vous, la petite est sous le choc, elle est traumatisée. Elle ne s’attendait pas à ça, à ce drame qui est arrivé à la famille », souligne Pasteur Marc Zopo.

Il poursuit et tente de déculpabiliser son homologue : « Quand vous écoutez attentivement la note vocale de la Petite, à aucun moment, elle ne fait mention de ce que son père a violenté sa mère. Jamais elle n’a fait cas de cela », martèle t-il avant de faire savoir : « Ecoutez, la Dame a été opérée le mercredi dernier, jamais Makosso ne lui a porté main. Pendant la scène, quand elle est venue s’interposer, elle a piqué une crise et s’est effondrée toute seule. Quand elle est tombée dans les pommes, ils ont tenté sur le champ de la réanimer, mais en vain. C’est un accident qui est arrivé, elle avait une santé fragile après son opération. Makosso un homme très abattu en ce moment qui a perdu une partie de sa chair, sa bien-aimée, sa confidente, sa moitié. De grâce que les gens lui épargnent des accusations qui n’ont aucun sens », a Dit haut et fort Le Pasteur Zopo du Ministère de la Puissance de l’Evangile MPE PETHEL. 

Par Enzo Dia