Debordo Leekunfa : accusé de sacrifice humain, l’artiste réagit

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Debordo Leekunfa aurait sacrifié ses danseurs. Plusieurs mois après l’accident qu’a subi l’artiste, cette thèse ubuesque fait encore parler d’elle.

Touché physiquement, nul n’est besoin de préciser que l’artiste a également longtemps souffert de ses critiques et rumeurs sans fondement.
Au cours d’un récent spectacle au Burkina, celui qu’on surnomme le Wizz Aggara a enfin tenu à dire sa part de vérité.

« Aujourd’hui trop de choses se disent au tour de cette tragédie. Les gens disent que j’ai sacrifié mes danseurs pour avoir de l’argent et pour être plus populaire. Allez dire à ceux qui racontent ces conneries que si je dois sacrifier quelqu’un, c’est pour devenir immortel, mais pas pour des choses que j’ai déjà. Je suis sorti de cet accident parce que je crois en Dieu. C’est Dieu qui est à la base de tout. C’est lui qui décide de tout. Si tu crois en lui, la mort ne te fait plus peur. Moi, je crois en Dieu donc je n’ai pas peur de la mort. Je vous remercie encore pour toutes vos prières » précise l’artiste avec beaucoup d’émotion avant de demander une minute de silence pour les membres de son staff disparus.

Tout savoir sur l’accident de Debordo Leekunfa (ici).