DJ Lewis : le chanteur fait des révélations !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Dans un message adressé à ses fans, DJ Lewis a fait un bref de sa carrière musicale démarrée en 2006. Le concepteur de la « Grippe Aviaire » a exposé les péripéties, les obstacles, les moments de disette, les moments de joie et de bonheur qui ont émaillé cette carrière non sans évoquer toutes les rumeurs se disant sur son compte.

 

DJ Lewis a envoyé un message on ne peut plus codé. « Je suis et je demeure MOI », peut-on lire à l’entame de son message publié sur sa page Facebook officielle.

Poursuivant, le concepteur de la danse « Grippe aviaire » tente de clarifier les ragots se racontant sur son compte. Notamment, sur son supposé attachement à la drogue. Et sur ce point, DJ Lewis se veut à la fois précis et ferme. « Je n'ai jamais consommé la drogue, je ne fume pas. Certaines fois, avec des amis, oui, je consomme de l'alcool, avant et pendant mes prestations scéniques je suis très lucide », a-t-il précisé.  

Comme s’il en voulait aux internautes des réseaux sociaux, DJ Lewis croit bien que s’il doit faire plaisir à quelqu’un, c’est bien les promoteurs de spectacles qui le sollicitent pour des prestations et non pour espérer une quelconque sympathie des abonnés de Facebook. « Les promoteurs de spectacles ne me payent pas pour imiter une personne, on me paie pour ma débauche d'énergie et mon sens particulier de prester bien avant que vous ayez DES COMPTES FACEBOOK. J'ose espérer que les " j'aime " que vous récoltez après vos injures sur les réseaux sociaux vous permettent d'avoir une meilleure vie quant à moi c'est ce qui me nourri », a-t-il signifié. 

À tous ceux qui ne cessent de dénigrer ou injurier au quotidien sur les réseaux sociaux, DJ Lewis leur souhaite d’avoir une activité saine et rémunératrice afin de quitter ce cercles d’aigris et de frustrés. « Puisse DIEU vous permette d'avoir une activité saine et rémunératrice pour vous sortir de ce cercle de frustrés qui étalent leurs constipations cérébrales sur les réseaux sociaux », s’est-il indigné.

Toutefois, l’ex-DJ de Marcory Mille maquis n’oublie pas de témoigner sa reconnaissance envers des pages et groupes Facebook qui se donnent la mission de contribuer au bien-être social des internautes. « Merci à ODCI, ALLÔ POLICE, Un consommateur averti... Merci à ces pages et groupes qui instruisent, viennent en aide, guident les habitants de ce charmant pays », a-t-il traduit.

DJ Lewis a enfin annoncé à ses fans qu’il se prépare à aller au pays de l’Oncle Sam « pour y faire ce que je suis ».