Conflit Arafat-Debordo : les propos du directeur de la police

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis
Arafat Dj Debordo

Christy B revient sur le clash entre Arafat et Debordo Leekunfa.

Il faut dire que les palabres à n’en point finir entre Arafat et Debordo inquiètent la famille du coupé-décalé.

Si récemment l’homme de Show Biz Joss Men Joss appelait les deux artistes à se calmer, c’est au tour de Christy B d’élever le ton.

 

Celui qui était à l’origine du coupé-décalé fait comprendre que ce clash a trop duré avant de faire des révélations.

 

Christy B qui fait savoir qu’il a accompagné les deux artistes devant les autorités judiciaires rappel les propos du directeur de la PJ. “ Le directeur de la police Judiciaire a demandé de mettre balle à terre et de régler le problème entre eux.” “ La police judiciaire leur a demandé de se réconcilier ” raconte Christy B.

Un discours que ce dernier trouve sage de la part d'une autorité.

Il faut dire que l’affaire est arrivé devant les autorités judiciaires après une plainte d’Arafat Dj.

Ce dernier a fait savoir que Debordo l’a menacé avec son arme dans un Night Club.

Christy B rappel qu'il ne veut pas voir Debordo en prison.Selon lui Arafat ne peut pas faire arrêter Debordo parcequ'e c'est son frère.

Le promoteur de spectacle dit à qui veut l’entendre qu’il est le papa des artistes de Côte d’Ivoire. Dans le conflit qui oppose les deux stars du Coupé Décalé, ce dernier pense avoir fait beaucoup : “ J’ai joué mon rôle, j’essaie de faire de mon mieux ” soutient Christy B.