Concept «Ahoco» : Safarel Obiang censuré ?

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

La sortie du new concept «Ahoco» du chanteur coupé décalé, Safarel Dj, fait déjà grand bruit dans la cité. L’auteur du nouveau concept à polémique est sur des braises actuellement.

En lançant son new concept de danse:«Ahoco», le chanteur coupé décalé, Safarel Obiang  était certainement loin de s’imaginer que sa nouvelle «tuerie» serait au centre d’une telle polémique. A peine en effet le nouvel opus, intitulé «Ahoco» est lancé, qu’il est l’objet de vives controverses. Sur la toile, les réactions incriminant le concept naissant coupé décalé, font rage «Avec beaucoup de concept-là, c’est «Ahoco» tu as vu pour donner à ton «son»?, tente d’interpeller un internaute.  «En cette rentrée scolaire, quelle éducation tu laisses à nos petits frères?», s’interroge un autre, indigné.

«Merci mon artiste, mais cette fois-ci, c’est trop fort », a rétorqué un fan désabusé. Le new concept «Ahoco», taxé de «dépravation des mœurs et contraire à l’éthique» par des mélomanes, aurait dit-on été censuré par certains medias. Il n’en rien en effet. Car selon des chaînes de media, le «son» à polémique ne leur est même pas encore parvenu: «Le son vient à peine de sortir. On n’a pas reçu le beat à ma connaissance. Comment peut-on censurer une chanson si on n’a même pas eu l’occasion de prendre connaissance et d’écouter », a répondu sur le site Vibe Radio.CI, un agent du service programmation musique sur la chaîne de la télévision nationale.    Enzo Dia