Clinique fermée: Mulukuku s’en mêle et se fait braiser sur la toile

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Suite à un post publié sur la toile, relatif à l’affaire de la clinique fermée par le ministère de la Santé, Mulukuku est lynché sur le net. Le Dj se défend.

Au lendemain du drame survenu dans une clinique à Yopougon, portant sur le décès de la petite Dally Maelisa Elisa, âgée seulement de 11 mois, le ministère de la Santé, par arrêté N°0005/MSHP/CAB du 07-01- 2020, a fait fermer la clinique du nom de : «Grand centre de Yopougon».

Une décision ministérielle très commentée dans la cité. L’artiste Mulukuku Dj s’est également invité au débat. Le chanteur coupé décalé a pris position, dénonçant la décision des autorités, qui ont décidé dit-il, de sanctionner l’hôpital en question. Selon l’artiste, la sanction devrait plutôt incomber à la direction de la clinique et non l’hôpital et son personnel. 

Suite à sa prise de position, l’artiste s’est vite attiré la foudre de certains internautes qui ne l’ont pas ménagé. Interrogé, le Dj chanteur se défend, via Vibe Radio.CI, « J’ai juste fait un post pour exprimer ce que je pense en tant qu’artiste. Voilà un drame qui s’est produit, ça a causé la mort d’un enfant, ce fut un incident vraiment regrettable, j’ai voulu me prononcer afin d’attirer l’attention des uns et des autres en faisant comprendre que la démarche adoptée par le ministère de vouloir fermer la clinique, n’est pas la bonne », soutient-il.

L’artiste s’en explique : « S’il y a une sanction à prendre, c’est le directeur de l’hôpital et le personnel de service ce jour-là, qui devaient plutôt subir cette sanction et non l’hôpital entier. Car fermer la clinique ne va pas ramener l’enfant, on est plutôt en train de créer de nouveaux chômeurs en fermant l’hôpital », fait savoir l’artiste, qui tente de faire comprendre : « J’ai voulu recadrer les choses, des gens n’ont pas cherché à comprendre, eux, ils viennent spécialement sur les réseaux sociaux pour attaquer les autres. Ils ont commencé à m’allumer de toutes parts, alors que l’intention de ce post, c’était juste pour interpeller », a martelé le faiseur de coupé décalé. Enzo Dia