Cheick Cissé :" je suis un coeur à prendre "

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Devenir à 23 ans le premier médaillé d’or ivoirien aux Jeux olympiques ne passe pas inaperçu et c’est le moins que l’on puisse dire.

Malgré cette distinction qui l’a mise en lumière un 19 août 2016 à Rio, Cheick Cissé Salah demeure un champion de taekwondo réservé, voir taciturne.

Un an après, la langue de l’Ivoirien se délie et on en sait un plus sur la vie privée de l'athlète après son intervention dans le grand réveil de star sur Vibe Radio Côte d’Ivoire.

Cheick Cissé Salah est un cœur à prendre. Oui, le jeune et célèbre athlète, maître du tatami n’a pas encore conquis une âme sœur.

Une nouvelle qui réjouira certainement la gente féminine.

“ Je suis seul… Aucune femme ne partage mes nuits ” révèle sans ambage la star.

Peu importe, le sportif s’en accommode pour l’instant.

Sur sa vie privée, il est également bon de savoir qu’au lit, chaque soir, l'athlète de 24 ans n’oublie pas de se plier à son rituel. La prière. Avant de s’endormir, Cheick la récite et le sportif y tient.

Issu du quartier populaire de Koumassi camp, commando à Abidjan, Cheick Cissé garde toujours des valeurs. Sur un plateau de la télévision ivoirienne, une confidence de son père était dévoilée. Après chaque compétition, le jeune champion lui remettait poliment la totalité de son gain.

En 2016, après sa victoire aux jeux Olympique de Rio, l'athlète à reçu de la part du chef de l’état ivoirien, la somme de 50 millions de Fcfa et une villa.

Dans son quotidien, Cheick Cissé Salah garde des habitudes tenaces. Vêtu d’un caleçon, il s’endort généralement à minuit pour se réveiller à 8h du matin.

Au réveil, le sportif consulte toujours son téléphone en premier lieu. “Je regarde mes messages et mes mails ” raconte la star. Il fait également le tour des réseaux sociaux avant de rentrer sous la douche.

Le champion mange très rarement les matins. Cheick Salah se dépêche plutôt de s’apprêter pour commencer l’entrainement à 9h.

Commence alors une rude journée pour celui qui est rentrer dans l’histoire de la Côte d’Ivoire avec sa médaille d’or.