COVID-19/Shado Chris : «C’est le moment de faire notre méa-culpa»

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Shado Chris s’exprime sur la lancinante question du Coronavirus.

Face à la montée vertigineuse de l’épidémie du Coronavirus de par le monde, le chanteur ivoirien Shado Chris s’interroge… Il exhorte les uns et les autres à faire leur méa-culpa.

« Le confinement nous fait apprendre beaucoup de choses hein. En tout cas, j’ai appris pas mal de trucs avec le confinement. J'ai appris à faire la cuisine. Aujourd’hui par exemple, je sais cuire du riz, quand je fais le riz, ça ne brûle plus, ce n’est plus du baca (rires) comme par le passé. Le confinement a augmenté mon heure de travail en studio. Parce que là, on ne sort plus, je suis « focus» en studio sur le travail, je fais plus de sons.
Que les gens respectent les consignes, notamment le couvre-feu. L’ivoirien est têtu, tu es obligé de faire un peu de force avec lui pour qu’il comprenne les choses. Mais il ne faut pas abuser, un coup de matraque, ça suffit. Filmer les gens, ridiculiser, ce n’est pas bien. On peut être dur autrement. Mais il faut que tout ça finisse pour que la vie reprenne son cours normal. Tout est au ralenti, c’est un gros coup économique. C’est le moment de se remettre en question et se poser la question : « Est-ce qu’on est en règle avec Dieu ?». C’est le moment pour nous les hommes de faire notre méa-culpa et de se recueillir », a laissé entendre l’arrangeur-chanteur sur le site Vibe Radio.CI. Par Enzo Dia