Brad Pitt : l’acteur a enfin revu ses enfants

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis

Deux semaines et demie après l’an­nonce de leur divorce, le futur ex-mari d'Angelina Jolie a enfin revu ses enfants.

Trois semaines après le dépôt de la demande du divorce par Angelina Jolie, Brad Pitt a enfin revu ses enfants. Séparé d'eux depuis au moins le 19 septembre, l'acteur et producteur de 52 ans était au fond du gouffre, "dévasté et le cœur brisé" selon ses proches. Après avoir signé un accord provisoire avec Angelina Jolie et son armée d'avocats, Brad a pu revoir le visage de ses six bambins qui avaient certainement dû lui manquer.

"Brad a passé un merveilleux moment avec ses enfants récemment", lâche une source apparemment très au fait de la situation selon People. Des retrouvailles forcément sous surveillance, comme convenu dans l'accord conclu par les deux parties. Courant jusqu'au 20 octobre, cet accord autorise Brad Pitt à voir les enfants sur validation des services sociaux qui enquêtent toujours sur lui depuis les accusations portées par le clan de sa femme. L'acteur de World War Z – qui s'est soumis de lui-même à des tests toxicologiques afin de prouver qu'il n'était pas sous l'emprise d'alcool ou de la marijuana – peut voir ses enfants sous la surveillance d'un thérapeute.

"Brad aime ses enfants. Pour lui, ils comptent plus que tout au monde, a rapporté une source proche du comédien. Il fera tout ce qu'il faut pour être avec eux, maintenant et toujours." Toujours embourbé dans ce divorce, Brad Pitt subit la maîtrise implacable d'Angie.

La star de Maléfique a demandé la garde exclusive des enfants, Maddox (15 ans), Zahara (11 ans), Pax (12 ans), Shiloh (9 ans) et les jumeaux Knox et Vivienne (8 ans). Depuis trois semaines, ils vivent donc enfermés dans une propriété de Malibu, avec notamment James Haven, le frère et baby-siter de luxe d'Angelina. Cette dernière chercherait à louer plusieurs autres propriétés afin de brouiller les pistes et les éloigner le plus possible d'une situation qu'elle juge "traumatisante" pour eux.