Brad Pitt : condamné pour atteinte à l’image et à la réputation !

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Elle l'a rencontré en 2010, lorsque Brad Pitt est venu la trouver pour s'occuper de mettre en lumière le château de Miraval, dans le sud de la France, qu'il avait acheté avec Angelina Jolie. Aujourd'hui, l'artiste plasticienne Odile Soudant sort du silence après avoir remporté un premier combat en justice contre l'acteur.

Elle accuse : "Brad Pitt a coulé ma boîte et s’est approprié mon travail", dans les colonnes de Libération.

Comment pouvait-elle se douter qu'un projet si enthousiasmant allait provoquer sa ruine ? Odile Soudant, l'artiste française qui a fait plier Brad Pitt et Angelina Jolie devant la justice, le 19 avril dernier, devant la cour d’appel de Paris, sort maintenant du silence. On vient d'apprendre que le couple a été condamné à lui verser 565 000 euros, dont 60 000 euros au titre d’atteinte à l’image et à la réputation.

Tout commence en 2008, lorsque les Brangelina s'offrent le domaine de Miraval, pour 45 millions d'euros. Pour conduire les travaux, Brad Pitt a un projet d'envergure : faire de sa maison, "un lieu exceptionnel [où] la lumière [est] au centre de tout". Il embauche Odile Soudant, qui n'est autre que l'ancienne collaboratrice de l'architecte Jean Nouvel. 

Leur collaboration durera 3 ans sans encombre, jusqu'à ce que Brad Pitt cesse de payer. Et pour cause, le papa de 6 enfants a découvert que la société luxembourgeoise qui gérait toutes ses dépenses en Europe, l'a escroqué. Sur place, à Miraval, Odile Soudant, est pourtant toujours à l'oeuvre pour son plus gros client. Rapidement noyée sous les factures, elle appelle Brad Pitt à l'aide, sans réponse, et doit finalement mettre sa société en liquidation...

Une histoire invraisemblable que l'artiste a racontée dans les colonnes de Libération, cette semaine. Et elle est loin d'être finie... Après une première victoire devant les tribunaux, Odile Soudant veut encore faire condamner l'acteur de "Fight Club" pour s'être approprié la paternité de ses œuvres. Un vol qui l'empêche de percevoir ses droits d'auteurs, après le tournage de la publicité Guerlain, avec Angelina Jolie, qui donnait à voir un escalier majestueux, inondée d’un flot de lumière.

PLUS: