«Boucantier» dans Larousse : les jet-setteurs ivoiriens réagissent

Vibe Radio

Facebook Email Print Twitter Addthis Addthis

Le terme «Boucantier», mot emprunté au mouvement coupé décalé, vient d’intégrer le dictionnaire Larousse de la langue de Molière.

Cette expression consacrée et propre à la tendance coupé décalé est officiellement admise dans l'académie Française. Une nouvelle qui naturellement a fait bondir de joie les précurseurs de ce mouvement dont Molare, Lino Versace et Serge Défalé.

«C’est la victoire du coupé décalé et de toute la Côte d’ivoire»

Pour Soumahoro Moriféré dit Molare, actuel Boss du coupé décalé:«c’est une victoire». «C’est la victoire du coupé décalé et de toute la Côte d’ivoire.On ne peut qu’être heureux et fier aujourd’hui, pour cette reconnaissance internationale. C’est l’accomplissement d’une belle initiative que nous avons lancée depuis Paris au début des années 2000», a confié l’ex compagnon de Douk Saga au site www.viberadio.ci.

«Une légende ne meurt jamais»

Celui qui se fait appeler le «Marabout du Quartier» dans le mouvement, Lino Versace depuis Paris, ne dit pas autre chose au site www.viberadio.ci. Le Boucantier s’en réjouit : «C’est  le résultat d'un travail de groupe. Notre humble combat porte ainsi ses fruits.Une légende ne meurt jamais», a fait savoir l’auteur de la chanson «Téléphone a sonné».

«Cette reconnaissance internationale, on la doit surtout à Douk Saga»

Le Jet Setteur devenu homme de Dieu à Abidjan, Serge Défalé, rappelle : «Le temps, c’est l’autre nom de Dieu. On a été critiqué, vilipendé, le temps a agi aujourd’hui. Le Président Douk Saga n’a pas existé pour rien. Avec cette bonne nouvelle imaginez-vous s’il était encore de ce monde. Cette reconnaissance internationale, on l’a doit surtout à Douk Saga. Cela montre que ce que nous faisons est suivi à l’international. Hier j’ai appelé Lino Versace à Paris pour savourer cette bonne nouvelle», a confié l’ancien boucantier au site www.viberadio.ci .   Enzo Dia

PLUS: